6 choses indispensables à savoir pour bien choisir son nom de domaine

by SergentWeb on 2 juin 2017 , 2 comments

Le nom de domaine est un véritable identifiant pour une entreprise créant son site Internet – au même titre que le nom de la marque ou son logo. En conséquence, avant de se lancer, on conseille toujours de bien réfléchir sur ce sujet – notamment pour éviter les regrets à moyen ou long terme.

Le nom de l’entreprise, une solution à privilégier

Quand il est possible d’utiliser le nom de l’entreprise ou de la marque comme nom de domaine, il est parfois inutile de chercher plus loin. En revanche, on oublie cette alternative si votre entreprise possède une appellation compliquée à retenir.

La conception du titre avec un terme SEO

Ajouter un mot-clé directement lié à votre domaine d’activité peut être particulièrement profitable pour votre SEO. Mais choisir un terme trop long demeure risqué et, pour ce qui concerne le nom de domaine, il ne s’agit pas de la meilleure stratégie : elle manque d’originalité – et le terme choisi ne sera pas forcément à l’image de votre société.

La reprise d’un nom de domaine expiré : à étudier

Quand un nom de domaine a bien fonctionné puis a été abandonné, on peut être tenté de le réutiliser. Bénéficier du succès d’un prédécesseur peut vous aider à démarrer. Malgré tout, vous n’avez pas la certitude d’affirmer votre identité avec votre méthode. Ainsi, avant de choisir cette astuce, réfléchissez bien à l’impact d’un tel positionnement de départ.

Le choix de l’extension, une étape primordiale

Il existe désormais de nombreuses extensions, de plus en plus originales, loin des « .fr » et « .com » classiques. Ce choix doit être pensé selon vos ambitions : un site commercial se terminera facilement en « .com », tandis qu’une personne implantée sur deux pays pourra logiquement acheter plusieurs extensions, «.fr » et « .ch », par exemple. Même si vous ne voulez pas employer toutes les extensions, il est utile d’en acheter plusieurs (« .net », «.org », etc.) afin d’éviter l’usurpation d’identité.

Une appellation simple et compréhensible

Votre nom de domaine ne doit pas être difficilement compris : même à l’oral, on peut le comprendre et le reproduire sur son téléphone ou ordinateur. Il faut donc éviter les jeux de mots ou les chiffres, susceptibles de générer des hésitations avant de saisir l’URL.

Une veille nécessaire sur les réseaux sociaux

Vous avez trouvé votre nom de domaine et vous êtes sur le point de l’utiliser pour créer votre site. Avant de franchir ce cap décisif, recherchez le ou les terme(s) choisi(s) sur Facebook et Twitter, afin de vérifier que personne n’a déjà eu votre idée – et d’éviter tout problème de confusion avec un concurrent potentiel.

Related Posts

Take a also a look at these posts
RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES !