7 conseils pour optimiser votre référencement sur mobile

by Laura Grasset on 5 février 2019 , No comments

Désormais, Google adopte un discours extrêmement clair sur sa vision des sites mobiles : le moteur de recherche penche de plus en plus vers un mode de référencement « mobile-first ». Autrement dit, les URLs les mieux placées dans les résultats seront avant tout celles qui proposent un site entièrement compatible sur les tablettes et smartphones. Alors comment montrer aux robots que votre site est « mobile-friendly » et booster votre référencement ? Conseils.

Éloigner autant que possible les éléments cliquables

Si vos utilisateurs doivent zoomer pour bien voir votre site, vous avez déjà perdu la guerre du « mobile-friendly » ! Parce que votre site ne peut se contenter d’être « compatible » avec le téléphone, il doit être facilement utilisable – et même procurer une expérience positive à l’internaute.

Pour cela, sachez que Google préconise une taille de 48 pixels pour chaque élément cliquable (ce qui correspond approximativement aux dimensions du bout d’un doigt).

S’ils doivent être de la bonne dimension, les boutons et autres liens méritent aussi d’être espacés, pour éviter les erreurs de navigation qui agaceront le mobinaute et contribueront à augmenter votre taux de rebond.

Vérifier que le site s’affiche parfaitement sur tous les smartphones

Dans certaines interfaces de sites web, on se contente d’avoir un aperçu de la page sur bureau, sur tablette et sur smartphone. Mais tous les téléphones n’ont pas la même taille d’écran, et certains utilisateurs pourraient être pénalisés par vos choix graphiques s’ils n’ont pas le smartphone « adéquat ».

Pour pallier ce problème, il faut supprimer la largeur fixe du site, et mettre en place une balise « viewport ». Configurez cette balise de manière à ce que la page s’adapte à la largeur de l’appareil, et évitez d’inclure tout élément incompatible avec la vue verticale des mobiles.

Maintenir les redirections vers des pages mobiles uniquement

Si votre site se décline en deux versions, une classique (votreurl.com) et une mobile (m.votreurl.com), vous devez veiller à la qualité de vos redirections. Concrètement, lorsqu’une page mobile n’existe pas, il ne faut pas rediriger l’utilisateur vers la page « desktop » correspondante.

Il est toujours préférable de maintenir les redirections vers des pages mobiles, pour que l’utilisateur puisse continuer sa navigation malgré le problème technique.

Assurer le fonctionnement des fichiers JavaScript et CSS

Certains fichiers clés (JavaScript ou CSS) peuvent se bloquer sur votre site, ce qui empêchera aux robots Google de détecter l’expérience utilisateur que vous proposez sur vos pages. Pour éviter ce dysfonctionnement qui nuirait à votre classement, utiliser l’outil « Fetch and Render » de la Search Console ».

Ce dernier vous fournira deux captures d’écran qui devront être identiques. Dans le cas inverse, il faudra enquêter pour trouver l’élément qui pose problème.

Réduire le temps de chargement des pages

Bien évidemment, puisque Google privilégie l’expérience utilisateur, son processus d’indexation tient compte de la vitesse de chargement des pages. De temps en temps, prenez l’initiative de tester votre site, en y accédant depuis un mobile avec une connexion en 3G. Cela vous donnera une idée de sa rapidité d’affichage.

Si votre site est trop lent, il existe différentes manières de corriger cela : bien souvent, l’intervention d’un développeur résout la majorité des problèmes !

Privilégier les contenus compatibles avec tous les supports

Il n’est plus pertinent, aujourd’hui, d’ajouter des contenus Flash sur son site : ils ne sont pas compatibles avec tous les mobiles. D’autres formats non standardisés existent, et nous vous recommandons de les éviter pour améliorer l’expérience utilisateur.

Bannir les fenêtres et publicités intrusives

Vous avez peut-être des fenêtres publicitaires qui viennent s’afficher sur votre site dès lors qu’un utilisateur s’y connecte. Déjà intrusives sur ordinateur fixe, elles le seront encore plus sur mobile, et Google peut vous pénaliser pour cela.

Vous pouvez tout simplement désactiver ces éléments sur la version mobile. Sinon, pratiquez le « native advertising », qui consiste à intégrer naturellement tous les contenus sur l’écran, de manière lisible et fluide, pour que le visiteur ne soit pas perturbé pendant sa navigation.

Finalement, pour améliorer votre positionnement dans les résultats de recherche mobile, vous devez avoir un objectif unique en tête : proposer la meilleure expérience utilisateur possible.

Vous avez besoin de conseils additionnels pour optimiser votre référencement sur mobile ? Contactez-nous.

RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES !