4 conseils pour la maintenance de votre site WordPress

by Laura Grasset on 14 mars 2019 , No comments

Pour mettre à jour les contenus de votre site, le personnaliser par l’intermédiaire de plugins ou encore modifier facilement son apparence dans le gestionnaire des thèmes, WordPress reste un CMS plutôt simple à utiliser, même lorsque l’on ne maîtrise pas l’aspect technique (beaucoup d’extensions pallient ces lacunes en évitant d’avoir recours au code, par exemple).

Malgré tout, même si vous pensez tenir parfaitement votre site web, vous pouvez avoir besoin de conseils – voire d’un accompagnement – pour une bonne maintenance WordPress. Voici quelques règles impératives à connaître pour prendre soin de votre site.

1.   Sauvegardez régulièrement votre site

Personne n’est à l’abri d’un piratage, ou d’un simple dysfonctionnement qui met l’intégralité des contenus publiés en péril. Aussi, pour éviter de perdre toutes vos données à cause d’une maladresse ou d’une action malveillante, vous devez prendre l’habitude d’exporter régulièrement tout votre site, pour en faire une sauvegarde. En cas de problème, il suffira de la restaurer pour retrouver vos pages et articles. De nombreux plugins vous permettront de réaliser cette opération de manière automatique mais ils auront tendance à tous stocker au même endroit ce qui est problématique si vous perdez votre hébergement soit à cause d’une panne matérielle ou d’un défaut de service de la part de votre hébergeur.

Le rythme des sauvegardes dépend de la nature du site : un professionnel de la maintenance WordPress peut vous conseiller dans cette optique, ou même se substituer à vous. De cette manière, vous vous prémunissez d’oublis susceptibles de vous coûter cher et avec l’assurance qu’en cas de problème il n’y aura pas de surprise !

2.   Entretenez votre base de données avec des nettoyages réguliers

Jour après jour, vous téléchargez régulièrement de nouvelles images et de nouveaux contenus pour votre site. Vous testez peut-être des plugins que vous finissez par désactiver, parce qu’ils ne répondent pas à votre besoin initial. Il vous arrive également, de temps en temps, de changer de thème. Toutes ces manipulations laissent des traces sur votre base de données, et cela peut vous porter préjudice un jour.

Concrètement, une maintenance WordPress qui ne s’intéresse pas à la tenue d’une base de données propre n’est pas optimale, parce qu’on utilise de l’espace de stockage sans raison (fichiers en double ou retirés du site, mais toujours hébergés), tout en augmentant le risque de conflits. Inutile de garder les thèmes autres que le vôtre, tout comme les images hors-ligne et les plugins qui ne servent à rien. N’oubliez pas, non plus, de supprimer tous les spams qui ont pu se glisser dans votre base de données. Idéalement, il faut passer par PhpMyAdmin pour bien nettoyer sa base de données : cependant cet outil peut être complexe à prendre en main et l’aide d’un professionnel deviendra déterminante pour tous les profils assez peu familiarisés avec le développement web.

3.   Effectuez toutes les mises à jour en temps et en heure

Sur votre tableau de bord WordPress, vous êtes rapidement informé de la mise à disposition d’une nouvelle version de votre CMS (ou d’une extension). Il est primordial d’installer ces éléments, notamment pour garder l’interface la plus sécurisée possible. Encore une fois, beaucoup de webmasters retardent l’échéance par manque de temps. Ils ont tout intérêt à confier leur maintenance WordPress à une agence, qui s’occupera de tout et leur garantira de toujours travailler sur un site parfaitement actualisé, bien tenu et sécurisé.

Dans la plupart des cas, on hésite à faire les mises à jour par peur de casser le site Internet à cause d’une incompatibilité avec le thème ou certains plugins custom. Passer par une société spécialisée sur la technologie WordPress vous assurera une intervention rapide de votre prestataire en cas de régression.

4.   Testez le bon fonctionnement général du site

Comme expliqué précédemment, chaque manipulation ou mise à jour peut avoir des conséquences sur votre site : il ne suffit donc pas de télécharger et d’installer les nouvelles versions, il faut ensuite venir contrôler vos pages. D’une manière générale, même hors contexte de mise à jour, on recommande vivement de penser ponctuellement à lancer des petits audits de site, pour mettre en exergue les éventuels problèmes (liens morts, médias absents d’une page, erreurs 404, etc).

Si ces dysfonctionnements se multiplient sur votre site, ils vont décourager les utilisateurs d’y rester : vous risquez de perdre une partie de votre trafic, voire d’observer une réduction de vos ventes ou de votre chiffre d’affaires.

Pour vous assurer d’avoir une maintenance WordPress parfaitement gérée, faites appel aux services d’une agence web dont c’est le métier ! Elle effectuera tout ce travail pour vous, ce qui vous permettra de vous consacrer pleinement au cœur de votre activité.

 

RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES !