Vos articles de blog marchent-ils ? Quelques statistiques pour le savoir

by SergentWeb on 28 décembre 2017 , No comments

Au moment d’alimenter votre blog, vous prenez le temps d’élaborer et de suivre rigoureusement une stratégie de contenu. Vous sollicitez très certainement des rédacteurs experts afin d’obtenir des contenus qualitatifs, offrant une véritable valeur ajoutée à vos lecteurs. Mais comment savoir si toutes vos initiatives portent leurs fruits ? Voici quelques paramètres à vérifier pour vous assurer que votre blog séduise les visiteurs.

Analyser les taux de sortie et de rebond

Le paramètre le plus simple à regarder reste celui du nombre de vues par article. Il vous permet effectivement de comprendre dans quelle mesure votre contenu progresse sur le web, à quel point il est visible. Cependant, cet indicateur est inefficace pour obtenir une idée du ressenti de chaque lecteur, ce qui vous oblige à interpréter d’autres critères comme le taux de sortie et le taux de rebond.

Google Analytics vous offre la possibilité de savoir combien d’internautes ont fermé la page après l’avoir lue (taux de sortie). L’intérêt est de comparer les taux de sortie de chaque page : si l’une d’entre elles semble moins appréciée, il est temps de modifier son contenu. Le taux de rebond, quant à lui, révèle le nombre d’utilisateurs qui ont quitté votre site après n’avoir lu qu’une seule page. Quand il est élevé, vous pouvez comprendre que vous ne parvenez pas à séduire les visiteurs de passage avec vos contenus. Une telle problématique découle parfois d’un mauvais ciblage (dans vos campagnes e-mailing ou vos publications de réseaux sociaux, par exemple).

Comprendre quels sont les contenus les plus engageants

Il est pertinent de savoir que des visiteurs sont restés un moment sur votre site, ont parcouru plusieurs pages et / ou ont pris le temps de lire l’intégralité d’un article de fond. Mais comment ont-ils réagi ? Pour évaluer le retour sur investissement d’une page, il faut regarder si elle a été partagée sur les réseaux sociaux. Vous pouvez le faire avec ShareCount, un outil utile pour chiffrer l’engagement suscité par une publication. Ces analyses vous permettront d’identifier les contenus les plus performants, ceux qui sont le plus facilement partagés partout sur le web.

Vous devez aussi vous pencher sur les conversions générées par l’article, car il s’agit d’un indicateur sur l’efficacité de votre stratégie ! Chaque contenu doit être réalisé dans un but précis : motiver un achat, donner envie de s’inscrire à la newsletter, rediriger vers un formulaire de contact, etc. Sur Google Analytics, définissez l’objectif de chaque page, afin de savoir s’il a été atteint.

Pour mesurer l’engagement de votre communauté, laissez-vous toujours du temps pour lire les commentaires rédigés par les visiteurs. Vérifiez le ratio entre nouveaux arrivants et internautes fidèles, il s’agit d’un bon indicateur pour connaître le profil des personnes qui parcourent vos pages. Enfin, cherchez les « Sites référents » dans Google Analytics, ceux qui vous ont apporté du trafic : cette donnée vous permet de voir si l’on parle de vous ailleurs sur le web.

Mesurer l’impact d’un article sur votre SEO

L’alimentation d’un blog est souvent étroitement liée à une stratégie de référencement. Pour savoir si vos contenus profitent à votre SEO, rendez-vous sur Google Search Console. Pour chaque mot-clé donné, vous allez pouvoir connaître des chiffres précis : combien de fois votre site est apparu dans les résultats de recherche (nombre d’impressions) ? Le nombre de clics désigne les internautes qui se sont rendus sur votre site. Le CTR, quant à lui, est un pourcentage permettant de savoir combien de personnes ayant vu votre lien ont effectivement cliqué dessus.

Ce dernier critère est primordial. Naturellement, vous devez interpréter votre positionnement sur un mot-clé, afin d’améliorer votre référencement. Mais n’oubliez pas de prendre en compte le CTR : s’il est trop bas, les internautes voyant votre site n’ont pas envie de s’y connecter, probablement parce qu’ils ne sont pas attirés par votre « title » et votre « meta description ». Ces deux éléments font partie intégrante de votre stratégie de rédaction, ne les négligez pas.

RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES !