Les 6 erreurs à ne pas faire pour se lancer dans le e-commerce lorsqu’on a déjà une boutique physique

by SergentWeb on 1 mars 2016 modifié le 1 août 2022 , No comments

Prendre la décision de créer son site de e-commerce implique beaucoup de travail : au-delà de la réalisation en elle-même, il faudra tout faire pour se positionner correctement et être visible. Être reconnu à l’échelle locale aide mais ce n’est pas une fin en soi sur Internet. Le métier de e-commerçant, même s’il est proche du commerce classique, nécessite des compétences complémentaires. Voici quelques erreurs à éviter pour ne pas se rater.

Sous-estimer la quantité de travail

Beaucoup de gens se lancent dans le commerce électronique en croyant qu’on y fait facilement de l’argent et qu’il n’y a qu’à attendre les commandes. Or cela nécessite un apprentissage et des efforts quotidiens. Le client qui commande derrière son écran d’ordinateur ou de smartphone n’a rien à voir avec celui qui se rend dans votre boutique. Il faudra par exemple apprendre à connaître ses envies, ses comportements d’achat et l’inciter à acheter chez vous plutôt que chez un concurrent. Cet apprentissage prend du temps, soyez donc prêt à en consacrer.

Brûler les étapes sans avoir de plan préalable

Une erreur pouvant se révéler dramatique pour votre boutique est celle de brûler les étapes. Concrètement, lorsque l’on parle de business plan et de cahier des charges, on sous-entend qu’un processus, un travail bien particulier doit être établi avant de se lancer. Naturellement, pour créer son site de e-commerce, le plan n’est pas aussi long et précis lorsqu’il s’agit d’un celui de la création d’une entreprise.

Malgré tout, vous devez, avant de vous lancer, avoir une idée bien précise de votre cible, par exemple. Par ailleurs, il est indispensable de connaître vos objectifs et les étapes par lesquelles vous pensez passer pour y parvenir. Enfin, il faut s’attendre à ce que tout ne se passe pas comme prévu : ne soyez pas surpris par les aléas, ils sont parfois inévitables !

Se lancer sans stratégie Marketing

Malheureusement, l’idée que « les clients viendront tout seuls » n’est pas valable pour le commerce électronique. Avoir la plateforme e-commerce n’est que le début. Vous devez vous assurer que vous avez un plan en place pour générer du trafic et des achats sur votre site. En effet, vous devez amener le client à visiter votre site comme il visiterait votre boutique physique.

Voici quelques sujets importants à considérer lorsque vous vous aventurez dans le marketing en ligne:

  • Mettre en place un système d’analyse de commerce électronique de base / suivi, tels que Google Analytics
  • Connaître la différence entre le référencement naturel (SEO) et les campagnes de publicité en ligne (PPC)
  • Comprendre l’importance des médias sociaux
  • Comprendre et réfléchir à l’intérêt pour vous de la vente par affiliation et des places de marché (market places) telles que eBay, Price Minister, Amazon, etc.

Tous ces sujets sont très documentés en ligne, vous trouverez des « recettes » et des études de cas  qui vous permettront de comprendre ce qui fonctionne (et ce qui ne fonctionne pas) pour votre entreprise et votre domaine d’activité.

Choisir la mauvaise plateforme technique

Le logiciel de commerce électronique sur lequel votre e-boutique est construit peut s’avérer un véritable atout ou un énorme obstacle au bon déroulement des opérations. Si vous faites le mauvais choix, votre expérience peut devenir extrêmement frustrante.

En général, un mauvais choix se matérialise par une plate-forme de commerce électronique qui ne convient pas à vos besoins, n’est pas à jour, n’est pas assez développée ou donne une impression d’amateurisme.

Le choix de la plateforme est comparable au choix de la boutique physique. Une vitrine qui ne donne pas envie d’entrer, dont l’intérieur n’est pas fonctionnel pour exercer votre métier et recevoir la clientèle est une raison qui peut empêcher le bon développement d’une commerce.

Vous devez donc lister les fonctionnalités dont vous aurez besoin, à la fois pour le visiteur et pour l’interface d’administration (backend), et les ressources que vous aurez sur place pour maintenir et faire vivre le site. Cela vous aidera à déterminer quelle solution vous correspond.

Il existe deux solutions principales entre lesquelles vous devrez choisir:

  • Une solution de commerce électronique hébergé comme Shopify.com ou Esty.com
  • Ou une installation personnalisée d’un logiciel de commerce électronique comme Magento, WooCommerce ou Prestashop

La réputation d’une e-boutique repose aussi sur sa disponibilité (son accès 24h/24). Assurez-vous donc de travailler avec des gens capables d’intervenir rapidement en cas de problème technique. Aussi, assurez-vous que votre site sera en mesure de fournir une expérience utilisateur optimale de la page d’accueil jusqu’à la page de validation de commande. Ce « processus de commande » est l’un des aspects les plus importants de votre site Web.

Ne pas bien mettre en avant le produit

Souvent, les entreprises de commerce électronique ne se mettent objectivement pas à la place de leurs visiteurs, et ne perçoivent pas pourquoi la présentation des produits est un facteur essentiel.

Vous devez comprendre que le site est la seule vitrine et le seul vendeur sur Internet. Il faut donc des photos de haute qualité, de grande taille pour tous les produits. Les descriptions de produits doivent contenir un maximum d’informations telles que les mesures, la taille, la couleur et répondre à toute les questions qu’un potentiel client peut se poser. A la différence de votre boutique physique, vous n’êtes pas la pour renseigner le client, lui apporter des informations complémentaires et le convaincre d’acheter.

Se lancer seul dans la création de sa boutique de e-commerce

Vous avez des connaissances de base et vous faites partie des personnes qui « se débrouillent bien » sur Internet ? Cela vous facilitera probablement la vie, mais ce n’est pas une raison pour créer votre site de e-commerce seul. En effet, l’intervention d’un professionnel vous aidera à anticiper toutes les étapes en réalisant un cahier des charges complet : avant que votre commerce ne vous rapporte de l’argent, il faudra investir. Naturellement, le tarif du site Internet sera rapidement amorti si vous parvenez à rentabiliser votre site, notamment avec un bon référencement.

Ainsi, n’hésitez pas à déléguer à des professionnels les étapes que vous ne maîtrisez pas : il existe des référenceurs, des community managers, des développeurs ou encore des web designers capables de répondre à vos besoins.

Vous pouvez aussi décider d’embaucher des personnes qui se chargeront de ce projet mais l’externalisation reste, dans un premier temps, la meilleure solution pour des raisons évidentes de budget de fonctionnement d’une entreprise.

 

Le commerce électronique est un excellent moyen pour les commerçants d’élargir leur base de clients et d’augmenter leur chiffre d’affaires. Il est par contre important d’être méthodique dans votre approche de la boutique en ligne. Faites vos recherches et renseignez-vous pour être prêt et ne pas avoir de surprise.

D’une façon générale, si vous voulez éviter les grosses erreurs, estimez le prix de création de votre site e-commerce : vous connaîtrez rapidement le tarif du site Internet et aurez tout le temps de peaufiner votre projet en compagnie de professionnels qualifiés.

Vous pouvez aussi télécharger gratuitement le modèle de cahier des charges SergentWeb.

 

Related Posts

Take a also a look at these posts
RECEVEZ NOS MEILLEURS ARTICLES !